Le Jeu de Rôle
- FAQ -



Dix Questions et Réponses au sujet du jeu de rôle

1- Le jeu de rôle, c'est un jeu sur ordinateur ?
Hé non! Le jeu de rôle se pratique entre amis, avec un meneur de jeu et des joueurs. A cause du succès des jeux de rôle "normaux", des éditeurs de logiciels ont conçu des jeux sur ordinateur dans lequel un même joueur gère plusieurs personnages, le meneur de jeu étant remplacé par l'ordinateur. Mais leurs possibilités sont restreintes dès qu'il s'agit de répondre à l'imagination débordante des joueurs. C'est un peu comme jouer à la belote ou au football sur ordinateur, ça ne remplace pas une vraie partie avec de vrais partenaires, mais on peut s'amuser tout seul...

2- Q'en est-il des "livres dont vous êtes le héros" et des grandeurs natures ?
Un livre dont vous êtes le héros est, comme les jeux sur ordinateur, un dérivé du jeu de rôle. On y joue en solitaire, le livre proposant une aventure avec des choix multiples, mais limités. Même si ce n'est pas du jeu de rôle, c'est un bon moyen pour se familiariser avec certains de ses mécanismes.
Le grandeur nature, que certains appellent aussi jeu de rôle, d'où la confusion, consiste à vivre les aventures "comme pour de vrai". C'est à dire en se costumant, en réalisant les actions en direct, en jouant dans le cadre réel de l'aventure(château, fôret...). Cela nécessite une grosse organisation. Ce n'est pas un jeu "mieux" ou "moins bon" que le jeu de rôle "sur table", mais très différent, et de nombreux joueurs s'adonnent aux deux types de jeux. En général, quand la télévision parle de jeu de rôle, c'est du grandeur nature qu'il s'agit, les journalistes le trouvant plus visuel.

3- Bon, mais Heroquest qu'on m'a offert à Noël, c'est un jeu de rôle ?
Presque, c'est un produit crée par des auteurs de jeu de rôle anglais à la demande de l'éditeur MB, pour permettre au grand public d'accèder au jeu de rôle. Les grands principes du genre y sont inclus, à la différence majeure que les joueurs ne peuvent pas improviser. S'il prend l'envie à l'un d'entre eux de dire que son Nain creuse un tunnel pour aller d'une pièce à l'autre, ce sera impossible car ce n'est pas prévu par les règles. Dans un jeu de rôle, le meneur de jeu peut permettre cette action car c'est lui le décideur suprême. Néanmoins, Heroquest est une bonne initiation pour ceux qui préfèrent commencer par un jeu de société classique. Dans le même genre, il existe le Village de la Peur, chez Schmidt France. Le meilleur jeu de ce type est Dragon Strike, édité par TSR. Il est malheureusement en anglais et difficile à se procurer...

4- Donc le jeu de rôle est un jeu de société, non ?
Si les joueurs de jeu de rôle (que l'on nomme rôlistes) répugnent à utiliser ce terme, c'est qu'aussitôt les gens pensent que pour pratiquer ce jeu il faut un plateau de jeu, des pions, des billets, qu'il y a des règles à suivre à la lettre, et surtout qu'il y a gagnant. Or rien de tout ça n'entre dans le cadre du jeu de rôle... mais c'est quand même bien un jeu de société.

5- Qu'est-ce que ça veut dire, un jeu sans gagnant ?
Contrairement à la plupart des jeux de société, de cartes ou de sport, le jeu de rôle se distingue par le fait qu'il n'y a ni gagnants ni perdants. Les joueurs ne jouent pas les uns contre les autres, ils forment une seule équipe. Le meneur de jeu n'est pas non plus un adversaire, c'est l'arbitre qui gère les situations. En fait, l'équipe des personnages pourrait très bien s'assimiler à une cordée d'alpiniste à l'ascension d'un mont inconnu. Ils ont chacun leurs propres capacités (endurance, agilité, gestion de l'équipement) mais agissent dans un même but. Quant au meneur de jeu, il représente les vioes de passage, les intepéries, l'altitude du sommet. Si l'équipe atteint le sommet de la montagne (c'est à dire réussir l'aventure) il n'y aura pas d'autre gain que la satisfaction de l'exploi accompli et l'expérience accumulée par l'ascension.

6- Je n'ai aucune imagination, vais je pouvoir jouer ?
Absolument. Pour les joueurs, et contrairement à ce que l'on croit, il n'est pas nécessaire d'imaginer de nouvelles situations, mais surtout de savoir y réagir. Ainsi, votre personnage peut se trouver obligé de se rendre à un rendez vous alors qu'il y a grève du métro. Votre "imagination" va se cantonner à décider si vous allez lui faire prendre un taxi, un bus, aller à pied, annuler le rendez-vous,etc...
Pour les meneurs de jeu, le problème est un peu différent. S'ils écrivent leurs propres scénarios, ils devront avoir de l'imagination. S'ils font jouer des scénarios déjà écrits, il leur en faut quand même un tout petit peu pour anticiper les actions des personnages qu'ils incarnent.

7- Le jeu de rôle, c'est Donjons&Dragons ?
Donjons&Dragons (qui est une marque déposée) fut le premier des jeux de rôle à paraitre. Il a été créé en 1974 aux Etats-Unis par Gary Gygax. Depuis, une version un peu plus complexe en a découlé, les règles Avancées de Donjons&Dragons (AD&D), qui est celle actuellement diffusée en français. L'univers de AD&D est médiéval-fantastique. Mais depuis 1974, plus de 300 jeux de rôle ont été créés, sur tous les thèmes, en français, anglais, italien, espagnol... Ils vont du plus simple au plus compliqué, du plus laid au plus beau.

8- J'ai un jeu de rôle. Puis je commencer ce soir ?
Holà, stop ! Le jeu de rôle est un jeu relativement simple du point de vue des joueurs, mais pas pour un meneur. Comptez une bonne journée pour tout lire et surtout bien tout comprendre. Puis une ou deux heures de lectures pour votre premier scénario. A moins que vous ne soyez en vacances, entre le moment où vous aurez acheté votre jeu et la première partie, il se passera généralment plusieurs jours.

9- Pourquoi les joueurs ont-ils des dés et des figurines ?
Les seules accessoires indispensables du jeu de rôle sont : crayon, papier et dés. Les premiers pour noter les informations et les personnages rencontrés, les seconds pour gérer les évenements car le jeu de rôle est avant tout un jeu. Les figurines servent à mieux servent à mieux visualiser certaines situations, et à faire joli. On peut très bien jouer sans.

10- Combien de temps durent les parties ?
Vaste question qui fait fuir certains postulants quand ils entendent que des parties durent "des années". Ce qui n'est pas tout à fait vrai. Une partie de jeu de rôle dure entre quatre et six heures. C'est long certes, mais pris dans l'action on ne s'en rend pas compte. Et il est courant qu'une partie un peu étoffée, qui devrait durer huit-heures (occupant une grande part du week-end) soit découpée en deux séances de quatre heures à quelques jours d'intervalle. Quant à parler "d'années", il s'agit de personne qui confondent une seule aventure et le fait qu'un même personnage puisse en vivre plusieurs. Si vous dites à un ami que vous allez regarder Star Trek à la télé, il comprendra que vous allez voir un épisode de 40 minutes, et non pas rester cinq jours à regarder d'affilée l'intégrale des épisodes.


(extraits d'une brochure Casus Belli - Tous droits réservés)
L'Association
Descrip'
Background
PNJ notables
Activités
Orcs'N'Roll
Forum
Le Tournoi
Edito
Historique
Prochain RDV
La CERVO
Descrip'
Forum
Le Jeu de Rôle
Définition
Le nécessaire
Les genres
FAQ